Depuis quelque temps, nous avons l’agréable surprise d’entendre enfin l’opposition sur la fermeture de la classe maternelle les tamaris. Non pour soutenir le mouvement mais simplement pour fustiger les actions des élus de la majorité. Où étiez-vous mes chers collègues depuis le conseil de classe au cours duquel une stratégie avait été élaborée ou encore depuis le 19 avril, date du début du mouvement. Il a fallu, la présence du Député Monsieur Nicolas BAYS, ou encore l’effet médiatique pour que vous nous honoriez de votre présence.

Comment pouvez-vous certifier que les élus de la majorité et notamment Madame FLAVIGNY Angélique, Adjointe aux Affaires Scolaires quotidiennement aux côtés des parents d’élèves depuis le début du mouvement, ne sont pas présents alors que vous-même battez le terrain que sur la scène médiatique en consacrant que 30 minutes de votre temps pour vous exposer en présence de Monsieur le Député de la Circonscription et les médias, les 25 et 28 avril 2016.

Quelle solution proposez-vous pour sauvegarder notre classe, suspendre les dérogations scolaires, pour ensuite me reprocher de ne pas être à l’écoute ou encore de m’opposer à la liberté de choix de mes administrés.

Mes services, mes élus et moi-même travaillons d’arrache-pied et continuons à lutter pour éviter la fermeture sans exposition car pour nous l’important c’est d’aboutir dans cette affaire et non de nous accaparer le mouvement des parents d’élèves.