Tout d’abord, l’opposition met en cause l’intégrité de notre ASVP au travers le bulletin municipal d’avril 2017 n°443, à qui je rappelle que les peines encourues pour outrage sont de 6 mois à 1 an de prison assorties d’une amende pouvant s’élevait de 7 500 € à 15 000 €.

Aujourd’hui, c’est au tour du 1er magistrat de la ville d’être victime de propos diffamatoires, mais contrairement au délit cité ci-dessus, le préjudice pourrai être indemnisé à hauteur de 12 000 à 45 000 euros.

Votre manque de matière et notre transparence dans la conduite des affaires de la commune sont peut-être les causes de votre égarement, ressaisissezvous, vous y gagnerez en crédibilité. Par conséquent, à l’avenir, nous vous recommandons d’être plus respectueux.

Les élus du groupe, « Ensemble pour un Nouvel Élan»

Czeslaw Wychowski, Sylvie Dupuis, Georges Coquelle, Odile Carlier-Marquis, Bernard Dancoisne, Cathy Wasylikow, Césaire Branchu, Angélique Flavigny, Gérard Hollosi, Valérie Lemaire, Gilbert Stanley, Cathy Bernard, Jacques Tincq, Nathalie Duez, Eric Vilcocq, Laurie Top, José Leborgne, Nicole Ferster

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.