« Si vous n’avez rien à dire.... ne dites rien ! »

Nous comprenons bien la volonté de la municipalité.

Après avoir limité l’expression dans le « Notre Ville » et supprimé l’invitation des Conseillers de l’Opposition aux manifestations, le Maire souhaiterait que l’on se taise.

Dont acte.

La rentrée rime toujours avec nouveautés et, en ce mois de septembre toutes ne sont pas bonnes pour notre commune. En effet, le 19 juin, le vote des élus communautaires a confirmé la fermeture de notre caserne au 31 décembre 2015. Nous suivrons les actions de la majorité car « Rien n’est encore perdu ! »a promis Monsieur Top.

Et oui! Ca y est. Pour la première fois la censure a sévi à Meurchin! Comme certains ont pu le constater, nos propos, dans le dernier Notre Ville ont été censurés de quelques lignes, et qui plus est, dédiées à notre CPI.

Le 14 Avril, le choix du Maire d’un paiement à l’année des écoles municipales (danse, musique et peinture) a été adopté de jus tesse par 14 voix pour sur 26.

Cette décision contre laquelle nous nous sommes opposés, montre que le Maire ne parvient déjà plus à fédérer au sein de sa propre équipe puisque le tiers de ses colistiers s’est abstenu de voter.