La politique arbitraire de la municipalité a encore frappé ! Depuis 2 ans, la gestion et l’organisation matérielle des locaux mis à disposition des associations par la Mairie ont fortement déstabilisé bon nombre d’associations. L’absence de dialogue et la persévérance des actions entreprises par la municipalité, sans concertations avec les acteurs de la vie associative a mis en péril l’équilibre de plusieurs Sociétés Locales qui par leurs activités répondaient à l’attente de nombreux Meurchinois. Une fois encore la municipalité actuelle a fait le choix en pleine connaissance de cause de réduire de moitié la caserne des sapeurs pompiers. N’y trouvant plus l’espace nécessaire à son activité, l’école des Jeunes Sapeurs Pompiers a fait le choix contraint et forcé de délocaliser le centre de formation à Pont-à-Vendin. Nous voilà privés de nos jeunes Sapeurs Pompiers. Merci à Monsieur Bernard Ogier, Maire de Pont-à-Vendin de les avoir accueillis. Bonne continuation Mr le Maire !! Pour rappel : L’école de JSP de Meurchin est un centre de forma ... vous pouvez lire la suite sur le site internet : http://leselusdelopposition.monsite.orange.fr/ Nous restons à votre disposition pour tout problème rencontré dans la commune.


Pour le « Groupe de Large Union », les élus de l’opposition :


Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La rentrée et après ? Après une courte trêve estivale, nous n’abandonnons pas nos actions et continuons de vous informer quant à la politique menée par Mr le Maire. A ce moment précis, interrogeons-nous sur la capacité de la majorité à anticiper cette rentrée. En effet, alors que de nombreux candidats à la présidentielle annonçaient de possibles changements de rythmes scolaires, aucune concertations n’a été menée contrairement à toutes les villes voisines. Notre groupe a d’ailleurs demandé lors du Conseil Municipal du 16 juin 2017 qu’un bilan soit fait pour connaître l’impact sur les familles. Cette absence de regard sur le futur a donc obligé Mr le Maire à se justifier au travers du dernier Notre Ville. Beaucoup de Meurchinois nous suivent sur notre site internet : http://leselusdelopposition.monsite.orange.fr/ rejoignez-les. Nous restons à votre disposition pour tout problème rencontré dans la commune.


Pour le « Groupe de Large Union », les élus de l’opposition :


Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Après nous avoir imposé une réduction de nos propos dans « notre ville », voila qu’on nous menace de poursuites judiciaires pour des propos soit disant diffamants. Nous trouvons dans cette attitude des manières d’agir que nous pensions disparues et chacun sait ce qu’il en est de la liberté. Si dire ce que pensent et constatent les Meurchinois sur l’arbitrage des sanctions de stationnement, la suppression du feu rouge (qui soit-dit en passant reviendrait selon le maire ???), la localisation du skate-park, etc… sujets qu’il juge comme des « égarements », est considéré comme diffamatoire, nos maires précédents auraient pu passer leur vie au prétoire. Mais que l’on se rassure, ces menaces ne nous feront pas taire.

Terminons sereinement ce propos en cette période estivale. Nous vous souhaitons de passer d’agréables moments de détente et d’en profiter pleinement.

N’hésitez-pas à venir nous rencontrer lors de nos permanences. Tous les deuxièmes mercredi de chaque mois de 14h30 à 15h30 en Mairie. Notre prochaine permanence : le mercredi 12 juillet 2017. Vous pouvez désormais nous suivre en intégralité sur notre site internet :
Notre site vous propose aussi des reportages photos et vidéos sur des évènements meurchinois. Sachez que nous restons à votre disposition pour tout problème rencontré dans la commune.

Pour le « Groupe de Large Union », les élus de l’opposition :


Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cali(maire)oh !!

Dans les propos du Notre Ville de mai arrivé bien tardivement (c’est la faute de l’imprimeur), Monsieur le Maire ironise sur notre absence aux bureaux de vote. Nous tenons à préciser que nous avons proposé la tenue des bureaux pour chacun d’entre nous. Mais Monsieur le Maire n’a pas trouvé utile de nous insérer dans l’organigramme. Courage !! plus que deux week-ends d’élections. Parlons sécurité : Une fois de plus, une modification de priorité n’est pas signalée : croisement de la rue du 8 mai et de la rue Salengro. Quand allez-vous signaler ce changement ? ah peut-être après nous avoir lu Monsieur le Maire (donc après le 15 mai) et avant que notre propos ne paraissent dans le « Notre Ville !