M. Daniel Top, Maire Le printemps s’installe.

Meurchin bourgeonne de chantiers :

  • le bassin de refoulement au marais en phase finale,
  • maintenant le redimensionnement des canalisations d’assainissement rues Allende et Thomas,
  • la résidence Lescouf,
  • les Hauts de Meurchin (ex-cité Fachoda), …

Les chaussées sont soumises à rude épreuve. Au sortir de l’hiver, les nids de poules se multiplient.

M. Daniel Top, Maire Notre commune a organisé, avec le concours actif et efficace de M Joseph COURTIN, Président de la section meurchinoise des ACPG CAPM-TOE et Veuves, plus familièrement nommés Anciens Combattants, et les membres de son Comité, le 68 ème Congrès d’Arrondissement de LENS.

Cette assemblée réunissait les anciens combattants prisonniers de guerre, les anciens combattants d’ALGERIE, TUNISIE, MAROC, les anciens combattants des territoires extérieurs (ultramarins) et les veuves d’anciens combattants.

Ce fut un grand honneur pour moi, maire et ancien combattant, de les accueillir en votre nom. J’ai saisi l’occasion de saluer une organisation dont l’action dépasse les intérêts catégoriels ; j’en ai également profité pour affirmer que les anciens combattants ont pleinement leur place dans la société actuelle, d’une part en tant qu’anciens soldats et, d’autre part, en tant que citoyens porteurs de mémoire, fondement de l’identité collective.

M. Daniel Top, Maire Les enfants… ils n’ont pas tous dû bien comprendre ce qui nous tombait dessus du 7 au 9 janvier, les p’tiots.

A notre charge, parents, grands-parents, éducateurs, enseignants, d’aborder le sujet en douceur et finesse afin de redéfinir les bases du bon sens citoyen.

Je l’ai laissé entendre en préambule aux vœux à la population, avant la minute de silence : si l’on veut rester poli, il n’est pas de mot pour qualifier ces… personnes ( ? ) qui ont mitraillé à tout va des civils pères et mères, fils et filles, des policiers pères et mères, fils et filles, des journalistes-dessinateurs pères et mères, fils et filles.

Pas de mot, non. Quoi que… ces mots que je n’ai pas prononcés, des représentants du culte musulman en FRANCE les ont dits, eux.

M. Daniel Top, Maire Propos des élus de la majorite :

M le Maire a expliqué aux élus de la majorité les raisons de notre adhésion au groupe communiste et républicain de la Communauté d’Agglomérations de Lens-Liévin (CALL) et a ensuite réitéré ses explications à l’ensemble des élus du Conseil Municipal en séance du 29 avril dernier.

Il est apparemment utile de rappeler, comme indiqué lors de ladite séance du 29 avril, que nous conservons notre totale liberté de vote par rapport au groupe communiste et républicain.

Le prédécesseur de M le Maire, lui, en son temps, nous avait mis devant le fait accompli quant à ses sympathies lorsqu’il avait voté en catimini la taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM) et la taxe de l’Intercommunalité.