M. Daniel Top, Maire

Ce jeudi 18 mai, j’ai rencontré pour la troisième fois en deux ans, Monsieur LEMILLE Bernard, Responsable de l’unité Route et Mobilité du Conseil Départemental, accompagné cette fois par son Adjoint pour penser au réaménagement du carrefour.

Étaient présent pour cet entretien, la police Municipale et Madame Sadia LECOCQ, Directrice Générale des Services municipaux.

Au cours de cette réunion, plusieurs propositions ont été évoquées en remplacement des feux tricolores, vieux d’une quarantaine d’années et régulièrement en panne pour sécuriser cette intersection. Des dysfonctionnements à répétition liés notamment à la vétusté de ces équipements. Encore, une dépense imprévue qui s’ajoute aux investissements conséquents entrepris depuis mon arrivée pour l’entretien de notre patrimoine communal.

C’est pourquoi, on s’est arrêté sur le projet le plus efficace et le plus subventionné. En effet, nous avons retenu l’option des feux tricolores dits « intelligents » qui se règlent seuls, selon l’importance du trafic et donnent la priorité aux piétons à l’aide d’un bouton poussoir. Cette nouvelle génération de feux apportera également d’autres services comme lutter contre les excès de vitesse et fluidifier la circulation en fonction du transport ferroviaire. Effectivement, si la vitesse requise est dépassée, les feux passent automatiquement au rouge. Pour sa mise en œuvre, un cabinet d’étude sera missionné avant les vacances scolaires, une demande de subvention adressée au Conseil Départemental pour septembre et une réalisation prévue pour 2018.

Ce fût aussi l’occasion d’échanger sur différents points noirs relevés par mes services, en matière de sécurité comme la rue Roger Salengro, en venant de Bauvin, après le rétablissement de la priorité à droite à hauteur de la rue du 8 mai, suivie prochainement de la rue Émile Zola, il est préconisé, un peu avant le MDAJ, un rétrécissement de voie sur quelques mètres et un second à la place des anciens coussins Berlinois. S’agissant de la rue Casimir Beugnet, la réalisation d’un double rétrécissement est aussi envisagée. Quant à la rue Mirabeau, il est programmé de déplacer les passages piétons pour renforcer la sécurité. Toutes ces mesures ont pour objectif d’assurer la sécurité de mes concitoyens en réduisant la vitesse des automobilistes et en dissuadant certains poids lourds de s’engager dans notre agglomération.

Cette entrevue s’est achevée sur la confirmation que la présignalisation concernant l’interdiction des poids lourds de plus 12 tonnes sauf desserte sera prochainement renforcée sur la départementale.

Daniel TOP, Maire de Meurchin