M. Daniel Top, Maire

En 2014, vous m’avez confié la gestion de notre commune, pour appliquer une nouvelle politique, et lui impulser les transformations nécessaires. Je ne vous rappellerai pas l’état d’abandon de notre patrimoine communal à notre arrivée aux affaires ; aujourd’hui encore, nous découvrons des travaux à traiter dans l’urgence, que nous n’avions pas relevés alors.

Les réductions financières imposées depuis 2014 par le Gouvernement sont toujours douloureusement d’actualité. Nous sommes à la recherche constante d’économies à réaliser. Néanmoins, les temps d’activités péri scolaires sont reconduits pour 2017. Le plan d’accessibilité pour les personnes handicapées dans les bâtiments recevant du public se met en place ; ce sera près de 600 000 € sur six ans ; cette année sont concernés la mairie et son accueil.

Des économies d’énergie sont en cours sur l’éclairage public, entrepris à ce jour hameau de la Planquette, place Jean Jaurès et abords du restaurant scolaire : facture d’énergie divisée par deux. Nous poursuivrons progressivement ces travaux, y compris à l’intérieur de nos bâtiments. Plusieurs contrats ont été renégociés : celui des droits du sol, celui pour l’impression du bulletin municipal, édité sur papier recyclé, celui de location des photocopieurs avec, à la clé, deux copieurs supplémentaires et de téléphonie, les économies se chiffrent pour le moment à 41 115 €. Rentrée d’argent non négligeable non plus : les locations aux particuliers des salles municipales, maintenant plus disponible grâce au nouveau règlement d’attribution.

A noter aussi une nouvelle gestion, optimisée, du paiement des services vers la population : restauration scolaire, TAP, musique, danse, peinture, activités de petites et grandes vacances ; les nouvelles modalités ont permis d’ajuster les besoins au nombre d’enfants inscrits (plus d’animateurs en trop, à intégrer et rémunérer car des parents ne respectaient pas leurs engagements auprès du service Jeunesse, donc de la Ville). Quoi que non encore chiffrées, les économies, en nourriture gaspillée et en salaires, promettent d’être importantes.

La rue du 8 Mai sera prochainement remise à neuve, une fois reçues les réponses aux appels d’offres.

Il n’est jamais facile de prendre des décisions qui remettent en cause des dizaines d’années d’habitudes discutables. Grâce à notre volontarisme, les taux d’imposition COMMUNAUX resteront inchangés pour le quatrième budget consécutif.

L’année écoulée a vu la réalisation de nombreux travaux, que j’aurai beaucoup de plaisir à vous énumérer lors de la cérémonie des vœux, le vendredi 6 janvier.

En attendant, nos jeunes bénéficient enfin d’un city stade et d’un skate park.

Mes décisions ne plaisent pas à tout le monde, je le comprends ; il y en aura d’autres pour l’intérêt d’une majorité de la population et non d’une partie seulement. C’est cela aussi, gérer une commune.

Je remercie les élus de la majorité pour l’aide qu’ils m’apportent.

Daniel TOP, Maire de Meurchin