Préserver nos Paysages pour sauver nos Valeurs

M. Daniel Top, Maire Il est estimé qu’en France, pour chaque seconde qui passe, 26 m2 de terre cultivable sont sacrifiés au béton.
Les récentes inondations qui ont ravagé notre pays ont montré la gravité du problème environnemental lié aux climatiques et écologiques à venir. La conférence internationale de Paris, la « COP 21 », fin 2015, s’est terminée sur des promesses encourageantes. Espérons qu’elles seront tenues.

A Meurchin, le service Environnement a entrepris un vaste programme de reboisement. De nombreux arbres ont été plantés, d’autres suivront.

Revenir du « tout pelouse »

Quelle corvée, quelle monotonie que ces tontes répétitives pour entretenir la sacro-sainte pelouse ! Alors qu’avoir un petit coin de jardin procure tant de joies à toute la famille : un coin pour les plantes aromatiques (thym, ciboulette, sauge, persil, … ), les légumes (radis, salades, haricots verts, … ). Qui peut résister à la réapparition dans l’assiette de ces légumes-maison ? Sans compter le bénéfice financier.

Dans notre commune, nous avons démarré un jardin solidaire près de la maison des Associations. Les premières récoltes commencent, pour la joie de tous. Le projet d’un autre jardin est sur les rails.

Préserver, améliorer le cadre de vie de nos concitoyens est pour nous un souci permanent dans la gestion de la commune.
Notre classement VILLE A DEUX FLEURS au concours des Villes et Villages Fleuris de France est une fierté et requiert un état d’esprit que nous voulons transmettre à tous.

Daniel TOP, Maire de Meurchin