M. Daniel Top, Maire

Les éditos se suivent mais ne se ressemblent pas obligatoirement ; d’ailleurs, l’édito PAR le maire n’est pas Le Mot du maire, si je m’en réfère à mes cours de poésie d’école primaire : PAR le maire indique une source éventuellement extérieure.

Dans le n° 431 de Notre Ville, je vous proposais Les raisons de la colère, une analyse et une réflexion extraite d’une revue des retraités CGT.

Je n’avais pas changé le titre, celui-ci me paraissant frappé du sceau du bon sens… et permettait également à chacun de se reporter à ladite publication.

Ce mois-ci, mon édito sera plus «local».

Le printemps est arrivé, les vacances d’avril avec lui. Pour les enfants qui ne partent pas en vacances –et ils sont nombreux- les centres de loisirs de MEURCHIN offrent des activités multiples et variées de qualité, et ce toute l’année, pendant les petites et grandes vacances.

La réalité est moins rose pour les chercheurs d’emploi de notre commune, et pas seulement : 334 en catégories A, B, C, soit une hausse de 1,2 % sur un an : 199 personnes en catégorie A, 42 ont moins de 25 ans, 119 entre 25 et 49 ans et 38 plus de 50 ans.

La moyenne du taux des demandeurs d’emploi se situe approximativement entre 17 et 20 % de la population active.

Lors de la tenue de mes permanences, le samedi matin, plus de la moitié des personnes que je reçois sont à la recherche d’un emploi. Je suis impuissant devant ces demandes d’un emploi qui, pour la plupart, sont vitales pour la famille (quand un seul parent travaille, par exemple).

La baisse récurrente de nos dotations et les charges nouvelles imposées par l’Etat nous obligent à réaliser des économies draconiennes, si nous voulons continuer à investir dans nos équipements. Le travail en régie des agents du service technique nous permet d’économiser considérablement et d’avancer plus vite en cas d’urgence, car la régie bénéficie d’une souplesse que n’ont pas nécessairement les entreprises du privé : leurs délais avant intervention s’avèrent souvent assez longs, pour raisons de calendrier.

Aujourd’hui, les compétences des agents de la Commune suffisent à nos besoins. Vous trouverez, plus loin dans ce numéro, les derniers travaux qu’ils ont effectués.

Sur le pont aussi, nos informaticiens, Julien, agent communal, et Yann, prestataire extérieur, ont travaillé et travaillent d’arrache-pied sur la dématérialisation ET le nouveau site internet de la commune, que vous avez pu découvrir dernièrement. Il a été pensé pour répondre aux attentes des Meurchinois et des visiteurs en matière de communication et d’information : intégration de la géolocalisation des bâtiments communaux, des services de santé, des commerçants, … ).

Son objectif est de rendre, d’une part, plus conviviale la navigation, et de se prémunir, d’autre part, des attaques informatiques qui ont touché, ces derniers mois, certaines de nos Institutions. En effet, la version précédente était devenue obsolète et ne correspondait pas aux demandes de l’internet actuel. Désormais, le site est accessible sur tous types de terminaux : Smartphones, tablettes et ordinateurs. De plus, les services municipaux travaillent actuellement sur l’aspect visuel de la nouvelle mouture, qui ne manquera pas d’évoluer dans les mois à venir. Bonne navigation à toutes et à tous.

Daniel TOP, Maire de Meurchin