M. Daniel Top, Maire Le mercredi 18 novembre vers 18 h 30, plus d’une centaine de personnes s’est réunie au pied du monument aux morts, pour se recueillir avec les élus, les agents des services communaux, les responsables des pompiers et de l’amicale, pour partager la tristesse profonde, l’émotion de notre peuple face à l’horreur, à la vague monstrueuse d’attentats qui a frappé notre pays.

Au cours de ce rassemblement, nous avons souhaité présenter nos condoléances aux familles des victimes, à leurs proches ainsi que notre solidarité totale aux blessés et aux familles touchées.

Nous saluons la mobilisation et le travail admirable réalisé par les agents des services publics : de sécurité, de secours et de santé pendant ces événements dramatiques.

L’Etat d’urgence est décrété dans le pays. La France est meurtrie. La France est en deuil. Notre jeunesse a été particulièrement touchée.

Après les attentats de janvier, un palier a encore été franchi et notre peuple subit une nouvelle épreuve.

Nous sommes pleinement impliqués pour que se manifeste la solidarité de nos concitoyens, pour que des moments propices à la compassion, à l’échange, au partage, à l’écoute soient institués.

Nous appelons à rejeter tout amalgame et toute discrimination, à ne pas « désigner » une partie de la population française. Ce serait tomber dans le piège tendu par les terroristes.

Ceux-ci ont pris pour cible, par leurs actes odieux,les valeurs fondamentales de notre pays et de notre république :la liberté,l’égalité la fraternité, tout ce qui permet de vivre ensemble et fait notre société.

Plus que jamais, nous devons défendre ces valeurs et les faire vivre. Les hommages populaires vont dans ce sens.

Il faut tout faire pour renforcer ce mouvement d’humanité, face aux appels à la stigmatisation qui déshonorent leurs auteurs et qui sont sources de danger pour la collectivité.

Après le dépôt de bougies suivi d’une longue minute de silence, notre participation à l’hommage national envers les victimes de ces barbares se termina par une émouvante interprétation spontanée de notre hymne national.

Daniel TOP, Maire de Meurchin