M. Daniel Top, Maire

L’immense majorité des Maires partage le souci de réduire le déficit de l’Etat.

Les communes qui n’ont d’autre choix que d’équilibrer leur budget, ont d’ailleurs montré qu’elles savaient maîtriser leurs dépenses de fonctionnement, mais aujourd’hui, poursuivre sous d’autres formes ou d’appellations, la baisse des ressources et dotations communales, le recul des contrats aidés ... etc, c’est prendre le risque de freiner davantage encore des investissements publics pourtant générateurs d’activité économique, de quoi en tous cas aggraver le chômage.

Jusqu’à aujourd’hui, la gestion rigoureuse de notre commune nous permet encore cette année de réaliser plus de 115.000 € d'économie pour accélérer les travaux urgents.

Avec la suppression des contrats aidés, nous en avons une dizaine à Meurchin, ceux sont les services rendus par les communes à la population (écoles, cantine, ATSEM, cadre de vie, structures culturelles, médiathèques, service propreté...) qui seront impactés. Les conséquences sont dramatiques avant tout pour les bénéficiaires. Certes les emplois aidés sont bien souvent des emplois précaires qui ne permettent pas toujours d’aboutir à des emplois stables. Mais avec 6 millions et demi de personnes privées d’emploi ou à temps partiel, temps partiel qui, avec la refonte du code du travail, risque d’augmenter fortement, il n’y aura bientôt plus d’emploi stable pour personne.

Les emplois aidés ont permis un début de réinsertion de populations éloignées du travail, ils ont parfois remis le pied à l’étrier des gens qui avaient besoin de ce coup de pouce pour rebondir.

La brutalité d’une telle décision prise sans aucune concertation en plein été montre qu’ils n’ont même pas mesuré les conséquences d’une telle mesure.

Nous connaissons déjà tous des difficultés dues à la baisse des dotations de l’Etat.

La suppression d’une bonne partie du financement de ces emplois ne nous permet pas de les remplacer totalement, sans mettre en péril nos propres finances.

Je tiens, ici, à féliciter tout le personnel de la commune et leurs responsables pour s’être déplacés à la préfecture d’Arras et manifesté massivement pour soutenir leurs collègues en contrats aidés.

Daniel TOP, Maire de Meurchin

M. Daniel Top, Maire

C’est déjà la rentrée ! J’espère en premier lieu que cet été a comblé tous vos désirs estivaux et vous a permis de vous reposer, ressourcer en famille.

Cette période fut pourtant émaillée de nombreux évènements préoccupants : les nombreux incendies, la situation internationale avec risques de nouveaux conflits, les frasques du président américain, le terrorisme avec notamment les récents attentats en Espagne…

M. Daniel Top, Maire

Comme vous le savez sans doute, Meurchin est une ville qui se meurt, d’après l’opposition «bulletin municipal n°445».

Ils savent de quoi ils parlent, après avoir siégé une vingtaine d’années, pour les plus anciens, dans les majorités précédentes.

Depuis notre élection à la commune rien ne va plus, nous sommes toujours en travaux, travaux qu’ils auraient dû réaliser, qu’ils n’ont pas fait, préférant axer leur politique sur les associations privées dans l’espoir d’une réélection, oubliant les Meurchinois qui attendaient parfois trois ans pour louer une salle communale etc...

M. Daniel Top, Maire

Ce jeudi 18 mai, j’ai rencontré pour la troisième fois en deux ans, Monsieur LEMILLE Bernard, Responsable de l’unité Route et Mobilité du Conseil Départemental, accompagné cette fois par son Adjoint pour penser au réaménagement du carrefour.

Étaient présent pour cet entretien, la police Municipale et Madame Sadia LECOCQ, Directrice Générale des Services municipaux.

Au cours de cette réunion, plusieurs propositions ont été évoquées en remplacement des feux tricolores, vieux d’une quarantaine d’années et régulièrement en panne pour sécuriser cette intersection. Des dysfonctionnements à répétition liés notamment à la vétusté de ces équipements. Encore, une dépense imprévue qui s’ajoute aux investissements conséquents entrepris depuis mon arrivée pour l’entretien de notre patrimoine communal.

M. Daniel Top, Maire

Ni de gauche, ni de droite ! ... Un peu d’histoire !

Le quinquennat de M Hollande s’achève. Il avait été élu par le peuple de gauche. Qu’en retiendra-t-on ? Ces cinq années furent l’occasion de nombreuses commémorations. Mais à l’heure où il est de bon ton de ne se déclarer ni de gauche, ni de droite, il me paraît important de signaler l’impasse qui a été faite en 2016 sur le 80 ème anniversaire de l’avènement du Front Populaire, qui nous a pourtant tant apporté.

M. Daniel Top, Maire

Meurchin à l’heure de l’ISS

Quelle heureuse initiative de retransmettre en direct l’un des 14 échanges de notre astronaute Thomas PESQUET avec de jeunes écoliers pendant sa mission spatiale qui dure 6 mois.

Il a su faire partager son émerveillement devant le spectacle de notre belle planète, qu’il a le privilège de découvrir avec ses collègues en en faisant 16 fois le tour en 24 heures.