M. Daniel Top, Maire

Entre 2015 et 2017 - près de 11 milliards d’euros ont été soustraits arbitrairement et brutalement à l’ensemble de nos collectivités. Contraints par la loi à l’équilibre de nos budgets et soucieux d’éviter à nos collectivités.

la mise sous tutelle étatique, NOUS - élus locaux - avons procédé, en responsabilité et en conscience, à des choix draconiens. Réorganisation de nos services publics, des économies conséquentes ont été réalisées. Reports de projets d’investissements, diminution des périmètres de nos politiques publiques. A Meurchin, nous avons maintenu nos subventions aux associations et la masse salariale, après avoir actionné l’ensemble des leviers dont nous disposions comme maires avec le souci de maintenir un service public de qualité pour nos concitoyens.

M. Daniel Top, Maire

L’état de notre patrimoine communal s’améliore progressivement, nos principaux bâtiments sont concentrés autour de la place, ce qui n’est pas forcément un avantage pour les automobilistes, cependant ils regroupent l’ensemble de nos services.

Pour que notre patrimoine reste une ferté, il faut l’entretenir et ce n’est pas que d’une couche de peinture et de quelques petites réparations dont il avait eût besoin mais de travaux beaucoup plus lourds.

La plupart des toitures ont été refaites, celles du restaurant scolaire, des anciens logements des enseignants, de la salle Ferry, des toilettes de l’école primaire, de l’école des platanes, de la Mairie, de la poste.

M. Daniel Top, Maire

L’immense majorité des Maires partage le souci de réduire le déficit de l’Etat.

Les communes qui n’ont d’autre choix que d’équilibrer leur budget, ont d’ailleurs montré qu’elles savaient maîtriser leurs dépenses de fonctionnement, mais aujourd’hui, poursuivre sous d’autres formes ou d’appellations, la baisse des ressources et dotations communales, le recul des contrats aidés ... etc, c’est prendre le risque de freiner davantage encore des investissements publics pourtant générateurs d’activité économique, de quoi en tous cas aggraver le chômage.

M. Daniel Top, Maire

C’est déjà la rentrée ! J’espère en premier lieu que cet été a comblé tous vos désirs estivaux et vous a permis de vous reposer, ressourcer en famille.

Cette période fut pourtant émaillée de nombreux évènements préoccupants : les nombreux incendies, la situation internationale avec risques de nouveaux conflits, les frasques du président américain, le terrorisme avec notamment les récents attentats en Espagne…

M. Daniel Top, Maire

Comme vous le savez sans doute, Meurchin est une ville qui se meurt, d’après l’opposition «bulletin municipal n°445».

Ils savent de quoi ils parlent, après avoir siégé une vingtaine d’années, pour les plus anciens, dans les majorités précédentes.

Depuis notre élection à la commune rien ne va plus, nous sommes toujours en travaux, travaux qu’ils auraient dû réaliser, qu’ils n’ont pas fait, préférant axer leur politique sur les associations privées dans l’espoir d’une réélection, oubliant les Meurchinois qui attendaient parfois trois ans pour louer une salle communale etc...

M. Daniel Top, Maire

Ce jeudi 18 mai, j’ai rencontré pour la troisième fois en deux ans, Monsieur LEMILLE Bernard, Responsable de l’unité Route et Mobilité du Conseil Départemental, accompagné cette fois par son Adjoint pour penser au réaménagement du carrefour.

Étaient présent pour cet entretien, la police Municipale et Madame Sadia LECOCQ, Directrice Générale des Services municipaux.

Au cours de cette réunion, plusieurs propositions ont été évoquées en remplacement des feux tricolores, vieux d’une quarantaine d’années et régulièrement en panne pour sécuriser cette intersection. Des dysfonctionnements à répétition liés notamment à la vétusté de ces équipements. Encore, une dépense imprévue qui s’ajoute aux investissements conséquents entrepris depuis mon arrivée pour l’entretien de notre patrimoine communal.